PIM vs gestion de contenu : Quelle est la meilleure option pour votre entreprise ?

PIM

Publié le : 30 septembre 20237 mins de lecture

Le site Internet est la vitrine d’une entreprise. Grâce à ce canal d’acquisition et de gestion de trafic, les visiteurs obtiennent toutes les informations dont ils ont besoin à propos d’une marque. Plusieurs solutions existent pour tirer le meilleur profil possible de cette plateforme. Dans cet article, nous vous présentons le CMS et le PIM : deux logiciels incontournables. Nous vous expliquons aussi lequel convient davantage aux besoins de votre entreprise.

Content Management System : propriétés et enjeux

Le Content management System est un logiciel spécialement conçu pour créer un site Internet quel que soit le modèle désiré. Site vitrine, portfolio, site e-commerce ou blog, le CMS est d’une utilité incontestable pour administrer toutes les interfaces numériques. L’un des plus grands avantages de cette solution logicielle est que vous pouvez l’utiliser même si vous ne maîtrisez pas le langage HTML.

Les entreprises qui ont recours au CMS peuvent gagner énormément de temps et optimiser leurs ressources. Elles ont accès à tous les thèmes fournis par le logiciel. Elles peuvent télécharger les plugins pour obtenir des fonctionnalités supplémentaires comme :

  • la gestion des accès utilisateurs ;
  • l’optimisation du référencement naturel ;
  • la planification des publications sur le site, etc.

Sur le répertoire d’extension WordPress, il y a près de neuf mille thèmes et soixante mille plugins. Il convient également de signaler que les CMS disponibles sont aussi nombreux que variés. Les plus connus restent Drupal et Joomla, juste derrière le géant WordPress. C’est pourquoi les entreprises, surtout au début de leur activité ou dans la phase de transition digitale, ont du mal à reconnaitre le logiciel qui correspond à leurs besoins.

Pour y parvenir, elles doivent comparer les options disponibles en accordant une attention particulière au responsive design, aux possibilités de personnalisation ainsi qu’aux tarifs. Mais le meilleur recours reste les agences qui accompagnent les sociétés dans la création et l’optimisation de leur stratégie multicanale comme goaland.com

Product Information Management : propriétés et enjeux

La solution PIM (Product Information Management) est un logiciel utilisé dans la gestion des données relatives aux produits. Il permet de gérer ces informations de manière stratégique dans l’objectif d’améliorer leur qualité. Le PIM peut être couplé à d’autres solutions logicielles. Parmi les outils du système d’information propices à cette association, nous pouvons citer le CRM et l’ERP. Les entreprises y ont recours pour centraliser les données liées au produit.

Les commerciaux, les équipes marketing et les chargés de produit puisent dans ce logiciel les données nécessaires pour augmenter la pertinence des informations relatives au produit. Ils l’utilisent aussi pour diffuser ces éléments d’information sur les canaux de présentation puis sur les canaux de commercialisation. Ainsi, l’entreprise acquiert une maîtrise totale sur l’ensemble de ses supports numériques, à commencer par leur site web. Viennent ensuite les réseaux sociaux, les marchés en ligne et les réseaux de distribution.

Avec cette solution logicielle, les équipes gagnent du temps dans le processus de gestion des données de manière globale et dans la réflexion sur la conception du site web de manière plus spécifique. Avec une solution PIM, elles peuvent gérer l’information jusqu’à six fois plus vite qu’avec un simple fichier Excel. De plus, les risques de se tromper sur les données produit sont plus minces, ce qui se traduit par une hausse des conversions en ligne pouvant atteindre les 50%.

Les études montrent que les entreprises sont de plus en plus intéressées par l’usage de ce logiciel. La moitié des professionnels y ont recours pour mieux gérer les références et informations produits. Reste alors à choisir la solution logicielle la mieux adaptée à l’activité de la société. Pour trouver la meilleure option, il faut prendre connaissance de tous les logiciels disponibles, les étudier et s’assurer que leurs fonctionnalités correspondent aux besoins de l’entreprise avec le plus de précision possible.

Quelles sont les différences fondamentales entre les deux logiciels ?

Dans un premier temps, il est important de souligner que ces deux logiciels répondent à des besoins différents. Le CMS permet de concevoir un site Internet et de faciliter les opérations d’administration comme la diffusion, l’édition et la suppression de contenu. Néanmoins, il n’est pas en mesure de gérer le grand taux d’information relatives aux produits sur les réseaux, surtout lorsque ces données sont publiées dans plusieurs pays et dans des langues différentes.

Quant au logiciel Product Information Management, il permet une gestion plus poussée des données grâce à des fonctionnalités conçues pour garantir une meilleure gestion du processus d’optimisation de l’information produit. L’outil procède aux vérifications requises pour évaluer la qualité des traductions. Il adapte les données à chaque réseau de diffusion en fonction de ses propriétés. Après avoir examiné le contenu, il détecte les erreurs qui s’y seraient glissées, les corrige puis les valide.

Les équipes qui travaillent avec le logiciel sont autorisées à exploiter le système de workflow qui y est intégré. Elles peuvent alors enrichir l’information produit et perfectionner le contenu avant de le publier.

Combiner ces logiciels plutôt que de choisir une solution unique : le pari gagnant !

Même si ces logiciels sont dotés de fonctionnalités distinctes, ils peuvent fonctionner de manière complémentaire. Cette association contribue à la réussite du site Internet de l’entreprise et à la qualité des informations produits diffusées. Les statistiques indiquent que plus de 85% des consommateurs s’intéressent à ces données avant d’acheter un produit et pour choisir une marque.

Les solutions Product Information Management et Content Management System peuvent être introduites simultanément dans le site web de l’entreprise. Avant de publier le contenu en question, les équipes se rendent sur l’interface pour effectuer les modifications nécessaires. Ces rectifications s’apparentent à un effort de contextualisation, d’enrichissement ou de validation, selon les défaillances constatées.

Plan du site