Comment aborder une situation de manière cohérente afin de prendre les bonnes décisions ?

Avez-vous une vision systémique ? C’est une compétence que beaucoup de gens aimeraient avoir ou développer, que ce soit dans leur vie personnelle ou professionnelle. Après tout, qui n’aimerait pas pouvoir avoir une perspective différente, voir l’ensemble et analyser les situations d’une manière plus large et plus connectée ?  Il n’est pas étonnant que cette compétence soit devenue très appréciée. Les dirigeants comprennent que le fait d’avoir de tels employés peut signifier un saut de qualité dans les résultats obtenus par l’entreprise. Le grand défi, cependant, est d’apprendre à développer cette capacité afin qu’elle devienne quelque chose de naturel dans vos actions.

Qu’est-ce que la vision systémique ?

De manière simple et claire, la definition du fait d’avoir une vision systémique n’est rien d’autre que d’avoir la capacité de voir le scénario complet, d’analyser tous les agents et les situations qui le composent. Prenons par exemple, un directeur qui souhaite le bien-être général de votre entreprise et qui comprend le fonctionnement de la chaîne de production, le secteur des ressources humaines, le personnel financier, le commercial, etc. Lorsqu’il doit prendre une décision, il est en mesure d’évaluer non seulement son besoin immédiat, mais aussi l’impact et les conséquences que son attitude entraînera pour tous les autres domaines. En d’autres termes, en plus d’examiner chaque secteur individuellement, il est également essentiel de voir comment ils interagissent. Comment les produits ou services sont-ils fournis au public consommateur ? Quelle est la relation avec le fournisseur ? Ce sont des préoccupations qu’un gestionnaire ayant une vision systémique doit avoir. Ou, plus encore, la compréhension des relations entre les environnements interne et externe est essentielle pour exercer une administration organisée et dotée d’un processus capable de répondre à toutes les exigences de l’entreprise. Là, nous avons déjà une idée claire de l’importance de la vision systémique. De nos jours, un bon manager doit prendre  en considération les actualites de la situation. Le domaine de la sante rencontre des problèmes et il faut adapter le fonctionnement de l’entreprise pour avoir une efficacite. Ainsi, par exemple, si votre entreprise travail dans le domaine de la santé, vous devez faire des études concluants pour avoir le maximum de profit. Vous devez utiliser des technologies d’actualites et proposer des tests pour les malades. L’optimisation du fonctionnement de votre laboratoire doit être ainsi privilégié. Vous devez optimiser les tests, les essais et les analyses. L’utilisation d’une vision systémique est ainsi utile pour avoir des résultats concluants. 

Importance de l’utilisation de la vision systémique

Pour ceux qui veulent obtenir des résultats affirmés et cohérents, que ce soit dans leur carrière, leur vie personnelle ou les performances de l’entreprise, l’utilisation de la vision systémique est essentielle. C’est parce que vous ne vous contentez plus de regarder ce qui est évident et immédiat. En analysant l’ensemble, vous pouvez percevoir le reflet des actions à différents niveaux, comme nous l’avons souligné précédemment. Mais pas seulement, car elle est également capable de projeter des tendances dans le futur. Ainsi, de nouvelles possibilités apparaissent et, avec elles, une perspective de faire les différentes et non pas seulement de répéter des recettes toutes faites. Pour ceux qui sont PDG d’une entreprise, par exemple, et qui doivent coordonner différents domaines et prendre des décisions qui exigent beaucoup de responsabilité, la vision systémique est essentielle. Elle peut même représenter une opportunité de créer des projets de développement d’entreprises ou de faire face aux crises avec résilience. Mais cette façon plurielle de voir les choses n’est pas seulement primordiale pour les dirigeants. Il est important que vous soyez stimulé et travaillé parmi tous les employés, quel que soit leur poste. Il s’agit d’une stratégie visant à connecter et à engager encore plus votre équipe. Elle peut être le différentiel pour faire une plus grande coopération entre collègues et, qui sait, même générer une saine concurrence, dont chaque employé cherche à s’affranchir de plus en plus. Ainsi, les objectifs sont battus et de nouveaux niveaux sont fixés. La roue tourne, chaque engrenage à sa place et la machine tourne à plein régime. Toute la structure de l’organisation – du directeur au stagiaire – est ainsi optimisée. Ils sont tous conscients de leur importance et de leurs devoirs au sein de l’institution. Comme au canada, la domaine de santé utilise la  vision systémique pour gérer la crise sanitaire actuelle. En adoptant certaines méthodes, l’utilisation des technologies permet de signaler les tests concluants. De ce fait , ils pourront réduire le taux des contaminés en faisant des analyses avant de prendre une conclusion quelconque. Pour obtenir plus d’efficacite, au canada, ils ont prioriser la recherche et les etudes pour maîtriser la crise de la sante. Les résultats sont ainsi concluants et l’efficacite dans ce domaine est obtenu. 

La vision systémique dans le leadership d’un manager

Tout dirigeant ou manager doit tirer profit du développement de la vision systémique dans le monde de l’entreprise, comme nous venons de le voir. Il est indéniable que les personnes qui occupent les postes les plus élevés au niveau hiérarchique de la pyramide organisationnelle sont celles qui peuvent tirer le plus grand avantage de cette capacité. Après tout, ce sont les dirigeants qui ont entre les mains l’engagement à prendre les décisions les plus délicates concernant l’avenir de l’entreprise, qui ont un impact sur les autres. Parce qu’ils sont responsables de la réponse finale, ils doivent être capables d’avoir et de mettre en pratique une vision macro et intégrée. Cela vaut également la peine s’ils s’entourent des meilleurs professionnels pour leur fournir des rapports détaillés sur le sujet en question. Avoir le discernement de réfléchir à des alternatives pour éviter la crise, parier sur des innovations dans les secteurs les plus différents, entre autres attributions d’un manager, exige ce regard précis sur l’ensemble. Développer la vision systémique est presque comme le miracle de la multiplication. Cela signifie agir sur différents fronts sans perdre votre pouvoir de leadership. Il s’agit également de déléguer des tâches à d’autres personnes, avec la certitude que ces personnes s’en occuperont, car vous connaissez vos capacités en profondeur. Il s’agit notamment d’analyser les situations à risque et d’aligner les réflexions et les modes d’action pour surmonter les difficultés, corriger les vulnérabilités et relancer la croissance de l’entreprise. Réalisez donc que les raisons ne manquent pas pour que les dirigeants et les gestionnaires développent ou améliorent la vision systémique en tant que compétence. Pour obtenir de l’efficacite, en tant que manager, vous devez planifier les essais et les analyses des situations de l’entreprise. L’utilisation des technologies d’actualites peut être envisageable.

Comment former et développer la vision systémique ?

Les points positifs ne manquent pas dans l’utilisation judicieuse de la vision systémique. Mais la question qui demeure est la suivante : comment développer une telle compétence ? Si vous n’êtes pas né avec cette compétence innée, vous pouvez évoluer vers elle. En outre, tous ceux qui pratiquent déjà la vision systémique trouvent des moyens d’améliorer encore leurs actions. Vous devez prendre en considération certaines étapes  et de les postuler dans votre entreprise. Tout d’abord, vous devez connaître votre entreprise. Vos connaissances ne doivent pas être limitées à votre seul domaine d’expertise. Il ne s’agit pas seulement de maîtriser les caractéristiques du produit final. Non, c’est bien plus que cela. Vous devez aller plus loin et vous renseigner sur tous les services qui composent votre entreprise. Même s’il s’agit d’une petite entreprise, chaque processus remplit son rôle pour le bon déroulement de l’ensemble. Avoir cette notion globale, maîtriser chaque tâche au sein de l’entreprise et, pourquoi pas, connaître le nom de ses employés et leurs principales compétences, est la première étape pour développer la vision systémique. Il est également important de prêter attention aux subtilités, que beaucoup finissent par ignorer. Il est essentiel de connaître les questions politiques et hiérarchiques qui entourent l’entreprise. Comprenez ce premier conseil comme un aperçu des éléments qui vont suivre un par un. Ensuite, découvrez le fonctionnement de chaque secteur. Plus que de connaître l’existence de chaque zone, il est nécessaire de connaître en profondeur leurs particularités. Vous devez vous référer à plusieurs questions comme quel ananas le financier essaie-t-il de peler ? Comment le secteur des ressources humaines traite-t-il les réclamations des employés ? Quelles sont les stratégies utilisées par le commercial pour vendre le produit ou le service que votre entreprise propose ? Et de quelle manière votre équipe peut-elle être stratégique pour aider à résoudre les problèmes ? Connaître la réponse à chacune de ces questions et à d’autres qui peuvent se poser, c’est être à l’intérieur de tout ce qui se passe dans l’entreprise, parfois sous vos yeux. Cette clairvoyance vous fait vous mettre à la place de l’autre, repenser des délais irréalistes et, plus que cela, offrir la possibilité de collaborer avec l’ensemble. Ainsi, les relations personnelles sont également renforcées et le travail devient beaucoup plus humanisé et agréable pour tous. Après, vous devez comprendre les objectifs de l’entreprise. Toute institution, petite ou grande, a des objectifs à court, moyen et long terme. Pour parvenir à ces réalisations, il est nécessaire de comprendre quelles sont les difficultés et sur quelle boîte vous pourrez compter aujourd’hui, demain et après-demain. Croyez-vous avoir un domaine sur cette information ? Gardez-les toujours à l’esprit. Tout mouvement doit être fait pour se rapprocher de ce qu’il représente. Après la compréhension, vous devez trouver des moyens d’atteindre vos objectifs. À partir du moment où vous êtes au courant des réalisations souhaitées de l’entreprise, vous pouvez passer à l’étape suivante. L’étape suivante consiste à rechercher des solutions pour atteindre les objectifs commerciaux de la meilleure manière possible. Il est parfois indispensable de sortir des sentiers battus, de chercher des alternatives créatives qui sortent de l’ordinaire. C’est l’une des différences que le manager qui utilise la vision systémique a par rapport à ceux qui ne développent pas cette capacité. Enfin, vous pouvez compter sur l’aide du coaching. Personne ne peut être l’œil qui voit tout. Et il n’y a rien de mal à cela. Vous pouvez compter sur le soutien du coaching pour développer cette compétence et aller loin. A partir d’une méthodologie reconnue mondialement, vous ferez un pas décisif vers un management plus complet.

Avantages de l’utilisation de la vision systémique dans votre entreprise

Le moment est venu de parler des avantages d’une vision systémique dans l’environnement des entreprises. Vous en avez remarqué certains, n’est-ce pas ? Le gain le plus évident est peut-être la vitesse à laquelle les processus se dérouleront. En tant que gestionnaire qualifié, vous travaillez avec vos employés pour atteindre chacun des objectifs fixés de manière productive et efficace. Les travailleurs de différents secteurs, à leur tour, connaissant et conscients de leur rôle dans l’entreprise, s’alignent encore plus sur leurs coéquipiers. Les objectifs commencent à être brisés, les employés des différents segments se distinguent par leurs activités bien faites. Il s’agit d’un cercle vertueux de bouclage infini, qui améliore l’estime de soi du groupe et offre, outre la productivité, un environnement de travail meilleur et plus sain. De manière plus directe, nous pouvons dire que la vision systémique apporte à la sphère organisationnelle une chance pour les employés, les cadres et les grands dirigeants de travailler dans une seule direction : le bien commun. La relation même avec le public final est ainsi modifiée pour le mieux. En atteignant l’excellence en matière de qualité dans chacun des processus de production, bien entendu, le client final apparaîtra beaucoup plus satisfait du produit livré. En d’autres termes, la vision systémique est la manière la plus organisée et la plus dynamique de donner la priorité à ce qui compte vraiment et de valoriser ce que les employés produisent durement chaque jour. Toujours, bien sûr, avec des décisions liées à tous les publics.

Coaching et vision systémique

La capacité à élargir les horizons et à évaluer chaque élément d’un mécanisme, lorsqu’il est bien géré, est la clé du succès. Cela peut même faire une grande différence sur le marché du travail. Mais il est naturel de se sentir en insécurité avec autant de responsabilités sur les bras – et vous n’avez pas à faire face à toute cette pression seul. Le coaching peut être votre bras de soutien pour surmonter vos propres peurs et montrer toute votre capacité, même celle qui semble cachée. La méthodologie est basée sur un processus de connaissance de soi, axé sur les objectifs que vous souhaitez atteindre. Les performances professionnelles et personnelles sont améliorées en même temps. En effet, le coaching est le visage du paysage commercial actuel et offre de nombreuses possibilités, quel que soit votre objectif final. En chemin, vous vous rendrez compte que le gain est encore plus grand que le simple fait d’avoir atteint l’objectif. Passer par une formation de coach est une croissance – dans tous les aspects que vous pouvez imaginer. Mais quelles sont ces techniques et comment cet outil peut-il m’aider à atteindre mes objectifs professionnels ? Pour ceux qui gèrent leur propre entreprise, le coaching peut être l’occasion de développer un sens du leadership et de comprendre leurs compétences de base, ainsi que d’améliorer celles qui laissent encore à désirer. Grâce au développement du mode de pensée analytique, il est possible de faire grandir votre côté entrepreneurial à la recherche de solutions intelligentes et surprenantes, en résolvant de manière créative les défis quotidiens dans l’environnement de l’entreprise. Pour ceux qui recherchent une vision systémique, il existe même la possibilité de suivre une formation de coach systémique. Ce type de spécialisation agit précisément sur la capacité de l’individu à observer l’ensemble. Les données quantitatives sont importantes, mais l’analyse ne s’arrête pas là. Les éléments interprétatifs doivent composer le scénario pour que le résultat soit complet. Il faut considérer certaines problématiques, comment les interactions personnelles se déroulent-elles dans l’environnement interne ? Quelle est la relation avec le public consommateur ? Tout cela a un impact sur la prise de décision des dirigeants et peut toucher tous les acteurs du système. Vous savez, ce lourd sentiment de devoir tout définir vous-même ? Quand vous vous en rendrez compte, tout s’arrangera. Le travail du coach, comme on appelle le professionnel qui développe ce travail, peut même rappeler celui d’un thérapeute, sous certains aspects, bien qu’ils soient différents. Parmi les principales similitudes, on peut citer le niveau d’évaluation et d’investigation du problème. Le coach approfondit le comportement du client (appelé “coaché”) pour comprendre le scénario et être en mesure d’agir avec assurance.

Comment devenir entraîneur ?

Vous pouvez être le prochain professionnel à aider plus de gens à développer une vision systémique comme compétence comportementale. De plus, pour certains dirigeants, plus que la recherche d’un soutien pour atteindre un objectif quelconque, cela peut faire toute la différence d’aller plus loin et de devenir lui-même un coach. Vous avez le choix entre différents types de spécialisation, tels que le coach de carrière, le coach exécutif, le coach commercial, le coach de leadership et le coach d’équipe. Chacun apporte des connaissances différentes qu’il peut ajouter à son bagage de connaissances. La meilleure partie est la possibilité de reproduire toutes ces connaissances au sein de l’entreprise et d’aider les employés. Vous pouvez, par exemple, organiser des réunions fixes avec les membres de votre équipe et suivre leur évolution de près. Comme vous connaissez déjà la réalité de chacun, ses forces et ses faiblesses et la direction qu’il doit prendre, l’ensemble du processus gagne encore en efficacité. Pour franchir cette nouvelle étape, il est important de prendre en compte certains aspects. La première a déjà été élucidée : quel genre d’entraîneur voulez-vous être ? A partir de là, essayez de prendre conscience du contenu du programme et voyez s’il est conforme à ce que vous prévoyez. L’expérience et la reconnaissance de l’établissement et des enseignants qui donneront les cours sont également un facteur très important à prendre en compte dans votre décision. En outre, la charge de travail, le travail en équipe, l’apprentissage en face à face ou à distance, l’interactivité, le matériel didactique et les activités complémentaires sont autant d’éléments à prendre en compte avant de décider du cours à choisir.

Tout ce qu’il faut savoir sur la vision systémique

La vision systémique est une sorte de compétence qui est à votre portée. Il faut continuer à étudier le sujet et de rechercher toutes les formes de connaissances. Pour acquérir de nouvelles compétences et capacités, pensez au coaching, une méthodologie capable d’augmenter vos performances et d’apporter des réalisations personnelles et professionnelles.