5 conseils pour gérer efficacement une crise en entreprise

gérer efficacement une crise en entreprise

Publié le : 14 juillet 20216 mins de lecture

Une crise en entreprise, c’est un bouleversement avéré ou tacite qui perturbe le fonctionnement du groupe sur un long terme. La crise peut être de l’intérieur ou de l’extérieur. Innovation, stratégie et anticipation sont les maîtres mots de la gestion de crise.

Situation de crise: gardez un œil sur les finances

Le management de crise est tout un art. Si les entreprises ont toujours un challenge à affronter, ce sont en général des défis surmontables, que l’on peut solutionner plus ou moins rapidement. La crise, quant à elle, est plus profonde et a des conséquences désastreuses sur l’existence même de la structure, sans une stratégie rapide. Mais comment savoir que votre entreprise est en crise ou peut être potentiellement en crise ? Les signes annonciateurs les plus courants sont surtout de nature financière. L’entreprise vacille quand la trésorerie, le chiffre d’affaires et la rentabilité s’effondrent. Quand les activités commerciales prennent l’eau, une entreprise qui perd de l’argent de façon continuelle est vouée à l’échec et au dépôt de bilan. Il est donc crucial de rester vigilant sur la situation financière de la société. Ensuite, les signes de crise liés à des circonstances externes : un nouveau concurrent de poids sur le marché, une crise monétaire et financière qui risque d’avoir des impacts par ricochet sur la stabilité de l’entreprise: cessation d’une part d’activités, chômage technique, restructuration, reconversion, etc.

À parcourir aussi : Communication de crise

Ne sous-estimez pas les crises internes

Une crise interne peut prendre ses sources dans l’organisation de la société et l’interaction des membres d’une équipe. Une stratégie inadéquate, une décision prise au mauvais moment ou une décision inappropriée, une crise précédente mal gérée : autant de possibilités qui peuvent fomenter une nouvelle déstabilisation dans les rangs. Enfin, la crise de la réputation. C’est un signal fort pour les dirigeants en particulier à notre époque où la visibilité et l’image prennent une place considérables et ont une conséquence non-négligeable sur la pérennité de l’entreprise. Quand l’image de celle-ci est associée à des concepts négatifs comme le greenwashing par exemple, il est temps pour le bon manager de revoir sa tactique.

Entreprise en crise: faites appel à un cabinet de management

Un cabinet de management de crise est une structure externe chargée d’accompagner l’entreprise à résoudre la crise et à organiser l’après-crise. Un expert en management, idéalement externe de l’entreprise, est en effet d’un grand secours dans les circonstances conflictuelles. Ce manager, en collaboration avec le comité de direction et la direction générale intervient de façon déterminée afin d’accompagner transitoirement l’entreprise à traverser la tempête. Il analyse les sources de la crise, les ressentis de l’équipe et de chaque membre en particulier, il décortique les nœuds et points d’obstacles, les leviers susceptibles de solutionner les problèmes, les personnes ressources et les moyens techniques, juridiques, financiers pour y arriver.

Anticipez la situation d’après-crise de l’entreprise

L’entreprise doit aussi anticiper l’après-crise, cette étape où elle prend son nouvel envol mais reste encore vulnérable et où l’on peut s’attendre aux effets de tout impact externe ou interne. Ces actions nécessitent des décisions fermes: mise en place d’une cellule de crise, établissement d’un plan d’action, identification de logistiques, communication au staff, organisation de la sortie de crise etc. Il est préférable que l’entreprise en crise cède la place à une structure externe telle un cabinet de conseil qui proposera un manager de crise, afin que cette sortie de crise soit aussi saine qu’efficace.

Ayez un plan de gestion de crise bien avant la crise

Il est utile et même logique d’avoir un plan pour gérer une crise avant que l’entreprise ne doive réellement faire face à cette situation problématique. En effet, ce plan préalable permet à la direction générale de garder le gouvernail et de ne pas être prise au dépourvu: être prêt, c’est déjà limiter les conséquences de la crise et éviter des préjudices. Ce plan permet aussi de mettre en place une ligne de conduite préalable autant pour les dirigeants que pour le staff: une certaine réputation, une qualité des conditions de travail, une bonne communication en interne et en externe etc. En cas d’un évènement polémique ou imprévu, chacun saura la bonne posture à prendre pour limiter les dégâts et garder des performances acceptables malgré la situation d’urgence.

Pour concevoir une stratégie de gestion de crise d’entreprise, le manager commencera par identifier les types de conflits potentiels, les acteurs à impliquer et leurs niveaux d’implication respectifs, et la familiarisation de chacun à ces rôles. L’essentiel étant que ce plan existe, qu’il soit connu et compris mais surtout régulièrement mis à jour et modernisé en fonction de l’évolution de l’entreprise et du secteur d’activité.

Plan du site