Leadership : différents types, styles et modes de fonctionnement

On croit qu’un entraînement intensif mène à la perfection (après tout, aucun changement, qu’il soit comportemental ou pour l’acquisition de nouvelles compétences, ne fonctionne s’il n’est pas pratiqué), mais on croit aussi que d’autres facteurs, tels que le talent, des objectifs clairs, un feed-back constant, la formation, le soutien de mentors, sont des épices fondamentales à cette recette.

Qu’il s’agisse de musiciens ou de chefs d’entreprise, certaines étapes sont communes :

Savoir exactement quel est votre type, votre style et votre façon de diriger vous permettra de devenir une référence positive pour votre équipe, de tirer parti de votre croissance, de fournir des résultats significatifs et de libérer définitivement le “syndrome de Gabriela”.

Que signifie “leadership” ?

Lorsqu’on entame un processus de coaching ou une formation au développement du leadership, c’est la première question que je pose à mes clients.

Les réponses proviennent de théories savantes, de concepts transmis de génération en génération dans le monde de l’entreprise, de l’expérience et des modèles des dirigeants actuels (certains plus à la mode et plus évidents que d’autres), mais la définition finale finit par être traduite de manière simple et pure : “c’est l’art de commander les gens, d’attirer les adeptes et d’influencer positivement les comportements” ou dans une des versions qu’on aime le plus : “c’est l’art d’inspirer”.

Chaque fois que nous cherchons une référence chez un leader, nous pensons à des personnes qui ont un magnétisme personnel, qui créent des adeptes par leur façon simple de penser et par leurs actions dans la conduite d’équipes.

Le leadership est une force décrite dans le VIA® (évaluation des forces de caractère), c’est-à-dire, vu sous cet angle, né avec l’individu et son utilisation indépendante de la position ou de l’âge.

Vous êtes-vous déjà arrêté pour regarder un jardin où jouent des enfants de cinq, six, sept ans ?

Il y en a toujours une qui se démarque du groupe : c’est celle qui choisit l’équipe de la brûlure, qui met fin aux combats et qui veille à ce que les autres enfants ne soient pas attristés par la défaite.

Et dans votre cercle familial ? Avez-vous déjà pensé que la plupart des fêtes sont toujours organisées par les mêmes personnes ?

C’est le leadership naturel, le leadership par la force de signature.

Mais le leadership peut aussi venir du développement personnel, de l’exercice de compétences connexes et du pouvoir de mobiliser soigneusement vos forces et celles des autres. Le Master of Business Coaching Brian Tracy a déclaré : “Plus vous devenez un leader en interne, plus vous serez efficace dans toutes les activités de leadership en externe.

Qualités de leadership et les types de leadership

“Un stock peut être géré ; les gens doivent être guidés par l’exemple” Ross Perot

Vision, courage, intégrité, responsabilité, victoire et coopération sont les principales qualités du leadership moderne.

Types de leadership

Le leadership autocratique, c’est le leadership autoritaire, c’est-à-dire que le leader impose ses idées et ses décisions au groupe, ne permettant pas un dialogue ouvert ou la mise en œuvre de solutions qui ne sont pas les siennes.

Les dirigeants autocratiques sont dominants, ils donnent des ordres et attendent la pleine obéissance de leurs subordonnés, ils sont craints par le groupe, qui ne fonctionne que lorsqu’il est présent.

Les avantages sont dus à la rapidité de la prise de décision et à la possibilité de simplifier les processus en les rendant plus productifs.

D’autre part, s’il y a abus de pouvoir, l’équipe sera démotivée et son moral en souffrira.

Dans notre histoire récente, les dictateurs sont un exemple de leadership autocratique, des personnes qui ont hérité du pouvoir de la famille, ou qui, si elles sont élues par le peuple, l’ont fait pendant si longtemps qu’elles sont devenues “propriétaires” du pays.

Il s’agit d’un leadership participatif, où chaque membre du groupe est encouragé à réfléchir à des options pour la prise de décision et l’exécution des tâches qui seront discutées puis approuvées par le groupe ; la participation des employés est encouragée, valorisée et récompensée et le leader n’agit que comme soutien à l’équipe.

Ce type de leadership a été reproduit dans plusieurs modèles d’entreprise, mais présente encore quelques difficultés :

Le leadership libéral, ou Lasseiz-faire, élève à 100% le degré de confiance dans le groupe ou l’individu, en déléguant les décisions et en permettant une liberté totale.

Il est utile d’évaluer le résultat d’un processus de formation, la maturité, les relations interpersonnelles et d’accroître la confiance en soi des membres de l’équipe.

Google exerce ce format de leadership ; ses employés n’ont aucun contrôle sur les heures de travail ou les restrictions sur l’espace de travail physique, mais s’engagent pleinement à respecter les délais et les objectifs.

Dans ce type de leadership, le dirigeant agit uniquement comme facilitateur et stimulateur de la créativité des employés. Cependant, ce type de leadership ne peut pas être appliqué à des groupes dont les membres n’ont pas les connaissances ou l’expérience nécessaires à la prise de décision ou à l’exécution de certaines tâches.

C’est le type de leadership qui met en corrélation leadership x motivation x pouvoir. Le dirigeant précise le résultat attendu de la tâche, dirige ses employés, établit les fonctions et les objectifs à atteindre dans un délai prédéterminé, en tenant compte de l’ancienneté ou du niveau de maturité de ses employés.

Les avantages de bon leadership

Un leadership positif favorise une motivation accrue et, par conséquent, la productivité, car lorsque l’équipe a le sentiment de faire partie d’un tout et reçoit des stimuli pour maintenir une grande estime de soi, son degré de dévouement au travail augmente de façon exponentielle.

Qu’est-ce que ça fait d’être Coach Leader ?

Le coach leader cherche non seulement à développer le capital humain, mais aussi à agir avec souplesse, créativité, innovation et à dépasser les attentes pour obtenir plus de résultats.

Principales caractéristiques d’un coach de leader :

N’oubliez pas que le leader est un miroir pour votre équipe. Vos actions se répercuteront sur les résultats de votre équipe.